THE SUN ALSO RISES

Réalisateur : Jiang Wen
Compositeur : Joe Hisaishi
MILAN-3999322

Succession de contes surréalistes en quatre tableaux qui mêlent deux destins : celui du fils d'une femme étrange et celui d'un universitaire déchu. La folie y croise les rêves, l'amour les armes. Une invitation au voyage à travers le temps et la Chine, une symphonie de couleurs, de textures et de sons.
« The Sun Also Rises » (« Le soleil se lève aussi »), sorti en 2007, a été présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise (nommé pour le Lion d’or), ainsi qu’au Festival International de Toronto.
Dix ans après la sortie du film, voici enfin à paraître cette somptueuse bande originale composée par le maître japonais connu pour ses compositions pour Miyazaki et Kitano. On retrouve ici tout le charme des thèmes des arrangements qui sont de vrais plaisirs à écouter et qui servent si bien le propos du film. Cette simplicité musicale est confondante. Quelques notes et l’on reconnaît le climat musical de ce grand compositeur. Un cd à déguster !
https://www.youtube.com/watch?v=SyCrB_WCCj8

SPIDER MAN HOMECOMING

Réalisateur : John Watts
Compositeur : Michael Giacchino
SONY-88985443732

Après ses spectaculaires débuts dans « Captain Americ : Civil War », le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui... Avec un programme d’une telle ampleur, Michael Giacchini réussit à tirer son épingle du jeux et ce compositeur émérite a toujours quelques ficelles entre ses mains pour balancer des musiques qui servent, o combien, l’histoire de ce pauvre Peter. L’ humour est toujours présent bien sûr et Giacchino est toujours aussi créatif ! Sonnez trompettes, Spiderman est de retour !
https://www.youtube.com/watch?v=I42Y1bl5uXs

THE CIRCLE

Réalisateur : James Ponsoldt
Compositeur : Danny Elfman
SONY-88985443732

Les États-Unis, dans un futur proche. Mae est engagée chez The Circle, le groupe de nouvelles technologies et de médias sociaux le plus puissant au monde. Pour elle, c'est une opportunité en or ! Tandis qu'elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l'entreprise, Eamon Bailey, l'encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l'éthique et des libertés individuelles. Désormais, les choix que fait Mae dans le cadre de cette expérience impactent l'avenir de ses amis, de ses proches et de l'humanité tout entière…Danny Elfman s’est mis à l’électro ! Il y a dans cette création beaucoup d’ironie. Difficile de retrouver la patte de ce grand compositeur. C’est une curiosité…
https://www.youtube.com/watch?v=2YFoHN8CN9s&list=PLkLimRXN6NKxpEILZFtxjBmrGRHg_Cbl1

LE ROI ARTHUR

Réalisateur : Guy Richie
Compositeur : Daniel Pemberton
SONY-88985440902

Le jeune Arthur vit dans les faubourgs de Londinium avec sa bande et ses amis, Bâton mouillé et Fesse d'huître. Élevé depuis sa naissance dans un bordel par des prostituées, il ignore l'immense destin qui l'attend, jusqu'au jour où il s'empare d'Excalibur. Arthur doit alors faire des choix difficiles et rejoint la Résistance avec notamment une mystérieuse Mage. Il doit apprendre à maîtriser l'épée magique, surmonter ses démons et peurs intérieures afin d'unir le peuple breton pour vaincre son oncle, le tyrannique Vortigern. Le film est bien sûr à la sauce Richie, on y retrouve tous ses dadas de mise en scène et de construction scénaristique. Pour la musique il a fait appel à Daniel Pemberton. Ce compositeur a travaillé une fois pour Ridley Scott et composé pour Richie la musique très sympathique de « U.N.C.L.E ». Ici beaucoup d’énergie que l’on retrouve aussi dans le cd;

MY COUSIN RACHEL

Réalisateur : Roger Michell
Compositeur : Rael Jones
SONY-88985432092

La chanson Wicked Game de Chris Isaak devenue un tube grâce à « Sailor et Lula » de Linch est ici interprétée par Ursine Vulpine et résume assez bien le film. Ce célèbre roman de Daphné du Maurier est la deuxième version à l’écran. La première était avec Richard Burton et Olivia de Havilland. Angleterre, début du XIXème siècle. Philip, un jeune noble anglais, apprend la mort mystérieuse de son cousin en Italie, survenue peu après son mariage secret avec la jeune et jolie veuve Rachel. Il n’a qu’une idée en tête : découvrir les véritables raisons de sa mort afin de le venger par tous les moyens. Mais la visite inattendue de cette nouvelle cousine va tout bouleverser. Les histoires chez du Maurier se ressemblent toutes mais diffèrent dans le mode d’expression. Hitchcock avait adapté « Les Oiseaux » et « Rebecca ».

WONDER WOMAN

Réalisateur : Patty Jenkins
Compositeur : Rupert Gregson Williams
SONY-88985447072

Rupert Gregson-Williams est un compositeur de musiques de films né en Grande-Bretagne en 1966. Il est le petit frère de Harry Gregson-Williams, lui aussi compositeur. Il travaillait au studio Media Ventures comme son frère et cela s’entend, la patte de Zimmer est souvent présente – dans ses envolés lyriques et l’emploi des voix - , la musique est assez sombre en total décalage avec le film qui est très sympathique. Avant d'être Wonder Woman, elle s'appelait Diana, princesse des Amazones, entraînée pour être une guerrière impossible à conquérir. Elle est élevée sur une île isolée et paradisiaque, mais lorsqu'un pilote américain s'écrase sur leur rivage et annonce qu'un conflit à grande échelle fait rage dans le monde, Diana quitte son foyer, convaincue qu'elle doit arrêter cette menace.

THE MUMMY

Réalisateur : Alex Kurtzman
Compositeur : Brian Tyler
BLM-694

Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.

LE HASARD ET LA VIOLENCE

Réalisateur : Philippe Labro
Compositeurs : Michel Colombier
Music Box Records MBR - 114

Après L’Héritier (1973) et avant L’Alpagueur (1976), le compositeur Michel Colombier et le réalisateur Philippe Labro se réunissent à nouveau pour Le Hasard et la Violence (1974), et c’est cette bande originale plus secrète que Music Box Records est fier d’ajouter à son catalogue.
Malgré la présence d’une chanson interprétée par Drupi, cette partition est moins pop et beaucoup plus orchestrale que les deux autres B.O. du tandem. La musique du célèbre collaborateur de Serge Gainsbourg est à la fois glaciale et élégante, à l’image du générique début, où, à travers un thème puissant et une orchestration mêlant divers claviers (dont le Fender Rhodes cher à Colombier), des percussions, des cordes hivernales et des cuivres menaçants, le compositeur/arrangeur exhibe toute la puissance de son talent et semble transporté par l’ambiance presque métaphysique du film.

L’HOMME EN COLERE – UN PAPILLON SUR L’EPAULE

Réalisateur : Claude Pinoteau - Jacques Derayn
Compositeur : Claude Bolling
Music Box Records MBR - 115

En collaboration avec Claude Bolling et Gruppo Sugar, Music Box Records présente, en CD et dans des versions augmentées, les partitions de Claude Bolling pour les deux films interprétés par Lino Ventura : L’Homme en colère (1979) et Un papillon sur l’épaule (1978).
Le film de Claude Pinoteau, L’Homme en colère, s’attache au problème des clandestins qui choisissent d’entrer au Canada pour ensuite franchir la frontière vers les États-Unis. Tel est le cas de Julien, un jeune homme qui a rompu le lien familial avec son père à la suite du décès accidentel de sa mère. Lino Ventura interprète ce père qui part à la recherche de son fils pour le sauver de la menace d’un groupe de trafiquants de drogue.

LE BUREAU DES LEGENDES

Réalisateur : Eric Rochant
Compositeur : Rob
Music Box Records MBR - 117

Produite et diffusée sur Canal Plus, la série d'espionnage nous plonge dans l’univers du renseignement français et réunit Mathieu Kassovitz, Jean-Pierre Darroussin, Sara Giraudeau, …. Au sein de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), un département appelé le Bureau des Légendes (BDL) forme et pilote à distance les agents les plus importants des services de renseignements français : les clandestins. En immersion dans des pays hostiles, leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d'être recrutées comme sources de renseignements. Opérant "sous légende", c'est-à-dire sous une identité fabriquée de toutes pièces, ils vivent de longues années dans une duplicité permanente. Rob (Made in France, Planetarium, Seuls) signe ici une partition électronique au climat suspendu, inquiétant, haletant et parfois romantique pour l'impact émotionnel de la série.

VIRTUAL REVOLUTION

Réalisateur : Guy-Roger Duvert
Compositeur : Guy-Roger Duvert
Disponible chez Music Box Records. Aussi en digital sur www.grduvert.com

PARIS. 2047. 75% de la population passe son temps connectée dans des mondes virtuels et ne se préoccupe plus de la réalité. Nash est un tueur à la solde des multinationales qui ont créé et développé plusieurs de ces mondes virtuels. Sa mission : traquer, identifier et éliminer des terroristes qui s’attaquent au système et menacent les intérêts économiques des firmes. Durant son enquête, Nash doit intervenir dans plusieurs mondes virtuels en incarnant différents personnages. Sa compréhension du monde s’en trouve bouleversée.

IT COMES AT NIGHT

Réalisation : Trey Edward Shults
Compositeur : Brian McOmber
Milan 3999262

Alors que le monde est en proie à une menace terrifiante, un homme vit reclus dans sa propriété totalement isolée avec sa femme et son fils. Quand une famille aux abois cherche refuge dans sa propre maison, le fragile équilibre qu'il a mis en place est soudain bouleversé. « It Comes at night » est un nightmare ! Un travelling avant dans un couloir vers une porte rouge et close avec la musique de McOmber met le public dans un état proche de la terreur ! Des images de ce style Shults dans ce premier film en sert continuellement. La BO simple est terriblement efficace. McOmber a trouvé la bonne formule pour accompagner des images somme toutes assez banales. Le talent de ces deux hommes fait que ce film est un petit chef-d’œuvre du genre. A voir et à écouter ! Âmes sensibles s’abstenir… mais comme tous on a très envie de savoir ce qu’il y a derrière la porte rouge !
https://www.youtube.com/watch?v=ysRhhraeiQk

LES LIAISONS DANGEREUES 1960

Réalisateur : Roger Vadim
Compositeur : Thelonious Monk, Duke Jordans
SAM Records 2CD deluxe édition
SALM Records/Saga SRS -1-CD

C’est la première et seule fois que Thelonious Monk a contribué à une musique de film ! Roger Vadim a par trois fois utilisé des compositeurs de jazz pour ses films. John Lewis pour « Sait-t-on Jamais », et Duke Jordan et Thelonious Monk pour « Les Liaisons dangereuses 1960 », la première adaptation du livre de Laclos. La musique de Duke Jordan, interprétée par Art Blakey et les Jazz Messengers, est encore trouvable mais celle écrite par Monk n’a jamais été éditée. Et c’est une première, avec ce magnifique coffret de deux CD et un livret qui explique le pourquoi et le comment de la collaboration de Monk au projet. D’après le cahier, cette participation ne fut pas chose aisée.

PHILIPPE SARDE

10 BO éditées chez BMG

Compositeur phare du cinéma français des années 70-80, Philippe Sarde a débuté à 16 ans grâce à Claude Sautet avec «  Les Choses de la Vie », musique que devait composer Eric Demarsan à l’origine… Il a signé plus de 250 musiques de films auprès des cinéastes aussi différents qu’André Téchiné, Roman Polanski, Jacques Doillon, Alain Corneau, Bertrand Tavernier, Georges Lautner, Marco Ferreri, Jean-Jacques Annaud... Il a été très aidé par d’excellents arrangeurs, orchestrateurs. Certaines de ses musiques ont été de belles réussites. Le coffret offre des compositions pas des plus connues mais dignes d’intérêt pour les amateurs de ce compositeur qui a marqué tout ce cinéma très « made in France ».
https://www.youtube.com/watch?v=pEPePf2q3hk
tps://www.youtube.com/watch?v=_T4DAnn1zsw
https://www.youtube.com/watch?v=GVJbP-qaI-w

R A N

Réalisateur : : Akira Kurosawa
Compositeur : Toru Takemitsu
Silver Screen Records SILCD1518

Décédé il y a juste 20 ans, Toru Takemitsu était considéré comme le chef de file de la musique classique japonaise. En 1971 il avait participé à la « Semaine internationale de musique contemporaine » à Paris en compagnie d’Igor Stravinsky! Il a aussi composé une très grande quantité de musiques de film, 90, telles que « Kwaïdan » de Kobayashi, « La Cérémonie », « L’Empire des Passions » d’Oshima et celle de ce très célèbre film. « Ran » est l’adaptation du Roi Lear. Au XVIe siècle, dans un Japon ravagé par la guerre, le vieux Daimyo Hidetora Ichimonji décide de partager son fief entre ses trois fils pour finir ses jours heureux et en paix. Mais les dissensions entre les trois frères plongent rapidement leurs familles, leurs foyers et la région dans le chaos.

ODE TO BILLY JOE

Réalisateur : Max Baer, Jr
Compositeur : Michel Legrand
Kritzerland KRTZ-KR200310

En 1967, « Billie Joe jumping off the Tallahatchie Bridge » était un des plus grands tubes de l’été chanté par Bobbie Gentry. L’histoire de cette chanson a donné l’idée d’en faire un film, neuf ans après. Max Baer, Jr. l’a réalisé et produit. C’est Michel Legrand qui a composé la musique de cette tragédie à partir de la chanson. Une très belle musique, romantique et lyrique à souhait. Et puis il y a cette chanson avec cette histoire étrange qui a fait pas mal fantasmer. C’est un vrai plaisir de réentendre et la chanson et la magnifique musique de Legrand sur CD.
https://www.youtube.com/watch?v=XD2i5lWVQrs

LA CONQUETE – COMME UN CHEF

Réalisateur : Xavier Durringer, Daniel Cohen
Compositeur : Nicola Piovani
MBR-109

Né en 1946 à Rome, Nicola Piovani est l’une des gloires de la musique de film italienne. Mais il a aussi une relation privilégiée avec la France. C’est ainsi qu’il se trouve au générique de deux films très « franco-français » : d’une part, une satire de la politique intérieure, « La Conquête », réalisé par Xavier Durringer, et d’autre part, un film sur la gastronomie hexagonale « Comme un chef » réalisé par Daniel Cohen. Dans le film de Durringer, la musique de Piovani sert tout d’abord à mettre en lumière la comédie du pouvoir, à travers notamment des références à la musique de cirque, flamboyante mais boiteuse, façon Nino Rota. Dans le film de Cohen, la musique de Nicola Piovani reflète le point de vue humain du réalisateur, en particulier dans la mélodie ludique et innocente du thème principal, où un piano bastringue dialogue avec un trombone débonnaire.

ALIEN Convenant

Réalisateur : : Ridley Scott
Compositeurs : Jed Kurzel
MILAN-3999142

Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper. Il s'agit du sixième film de l'univers d'Alien et du troisième réalisé par Ridley Scott. Le premier, « Alien le Huitième Passager », avait la magnifique musique de Jerry Goldsmith, très contemporaine, atonale. Malgré les différentes visions, très conflictuelles, entre le compositeur et le réalisateur, la musique du film est devenue culte ! Le générique de fin est la 2e Symphonie « Romantique » de Howard Hanson ! Elle n’est pas sur le disque ! Le second film, « Aliens » de James Cameron, a pour compositeur James Horner, plus lyrique avec des références au ballet Gayaned d’Aram Khatchatourian et des extraits de la musique du Goldsmith, une belle BO.

RODIN

Réalisateur : Jacques Doillon
Compositeur : Philippe Sarde
CRISTAL-88985435462

Depuis plus de quarante ans, une collaboration étroite s’est établie entre le cinéaste Jacques Doillon et le compositeur Philippe Sarde, qui a signé en une trentaine d’années les musiques de grands réalisateurs. Pour Rodin, il a réuni une petite formation constituée de solistes (violon, piano, violoncelle) qui exécutent parfaitement une partition complexe malgré une apparente simplicité (Orchestration Dominique Spagnolo). Philippe Sarde nous fait aimer sa belle musique en dessinant un œuvre délicate et envoûtante.

PATIENTS

Réalisateur : Grand Corps Malade et Mehdi Idir
Compositeur : Grand Corps Malade, Angelo Foley, …
Kallouche Cinéma 5745305

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire, mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. « Patients » est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul. Filmé avec beaucoup de pudeur, de tendresse et d'humilité, le premier long-métrage de Grand Corps Malade se regarde comme une leçon de vie.

DENIAL

Réalisateur : Mick Jackson
Compositeur : Howard Shore
Howe Records HWR 1022

Deborah Lipstadt, historienne et auteure reconnue, défend farouchement la mémoire de l’Holocauste. Elle se voit confrontée à un universitaire extrémiste, avocat de thèses controversées sur le régime nazi, David Irving, qui la met au défi de prouver l’existence de la Shoah. Sûr de son fait, Irving assigne en justice Lipstadt, qui se retrouve dans la situation aberrante de devoir prouver l’existence des chambres à gaz. Comment, en restant dans les limites du droit, faire face à un négationniste prêt à toutes les bassesses pour obtenir gain de cause, et l’empêcher de profiter de cette tribune pour propager ses théories nauséabondes ? Ce film « prétoire », comme aiment les anglo-saxons, se regarde et la musique d’Howard l’accompagne avec sérieux. Dire qu’elle nous enthousiasme, ce serait mentir. Howard Shore est un grand professionnel et a offert de superbes musiques.

BEAUTY AND THE BEAST

Réalisation : Bill Condon.
Compositeur : Alan Menken paroles de Howard Ashman et Tim Rice
Walt Disney 050087362249

Alan Menken est un compositeur de nombreux dessins animés (« Pocahontas », « Bossu de Notre-Dame », « Hercule », ….). Au cours de sa carrière il a été nommé quinze fois aux Oscars et en a remporté huit ! Remarqué par Disney pour la musique de « La Petite Boutique des Horreurs » de Frank Oz en 1986, il rejoint les studios en 1987 pour composer la musique de « La Petite Sirène » avec le parolier Howard Ashman. Ils eurent l’oscar en 1992 pour la chanson “Under the Sea”. Ils travailleront ensemble sur « Aladdin » et « La Belle et la Bête ».