Haguenau, Les Amis de l'œuvre et de la Pensée de Georges Migot,  (

www.georges.migo.info  ), février 2016, 52 p.

Ce Bulletin, paru en 2016, à l'initiative d'Odile Charles et d'Emmanuel Honegger, marque les 40 ans de la disparition de Georges Migot. Il fait le point de l'actualité : Fonds de Bibliothèques (BNF, Royaumont) ; projets de l'Association : nouveau CD en préparation avec 4 manuscrits inédits ; publications, recensions, concerts, concours... et, par ailleurs, rappelle le CD : Clairières dans le ciel (Les Musiciens et la Grande Guerre, Vol. 13)  paru en 2015 sous le Label Hortus (cf. rubrique Le bac du disquaire).

 

L'étude de Jean-Alain Joubert projette un éclairage neuf sur Georges Migot, « l'initiateur de lumière », sur les grands axes de sa pensée esthétique, et met l'accent, entre autres, sur les valeurs éthiques qu'il a défendues : « respect de la liberté de l'autre ; fraternité ; noblesse d'esprit ; engagement sans faille et fidélité ». Pour ces constats, l'auteur s'appuie notamment sur les témoignages du regretté Marc Honegger, mais aussi sur la correspondance. Les lecteurs découvriront des écrits autographes (lettres ou petits billets) avec confidences ou remarques prises sur le vif, définitions, idées, l'état de la gestation de ses œuvres. Parmi les destinataires, figurent Max Pinchard et Jacqueline, ou encore Marc Delau, Directeur des Éditions Ouvrières. À ces témoignages épistolaires, s'ajoutent des reproductions de bois gravé par Georges Migot (Le Hibou), peintures (Dahlias, Saint-Jean d'Angély) et des photos judicieusement sélectionnées.

Outre l'actualité, avec le recul du temps, ce Bulletin met l'accent sur les motivations spirituelles de Georges Migot, surtout sa « spiritualité christique ». Voici donc — quarante ans après la disparition de Georges Migot — un message post mortem profondément humain.