Florentin MOREL : Un après-midi au cirque pièce en trois mouvements pour percussion et piano. Fin de 1er cycle. Lafitan : P.L.3434.

Que voici une pièce bien plaisante ! D’entrée de jeu, ce sont les timbales qui font leur entrée avec la Marche des éléphants. La plupart du temps, le piano marque la mesure dans un tempo moderato, comme il se doit. La deuxième pièce, Le numéro de trapèze, est destinée au xylophone. Le numéro se déroule sur un 6/8 à la fois léger et volubile où piano et xylophone dialoguent avec la grâce qui convient puis se rejoignent dans des figures synchronisées. Et bien sûr, on ne saurait passer un après-midi au cirque sans voir Les clowns. C’est maintenant à la caisse claire d’entrer en scène pour évoquer ces joyeux compagnons. En effet, si les deux premières pièces gardent un petit air nostalgique, c’est cette fois un joyeux allegro qui nous entraine, avec des airs qui évoquent les musiques traditionnelles du cirque. On sera libre d’imaginer les facéties des clowns en se laissant entrainer par les rythmes pétillants qui se succèdent. Interprètes et auditeurs devraient être séduits par cette représentation.
Daniel Blackstone