Jean-Louis DELBARRE : Au pays du matin calme. Pièce en 4 mouvements pour percussions et piano. Fin de 1er cycle. Lafitan : P.L.3507.

Cette suite en quatre mouvements peut évidemment être interprétée par plusieurs élèves. Le premier mouvement, intitulé Couleur du ciel est écrit pour timbales et piano. Un vrai dialogue s’instaure entre les deux instruments, dialogue qui demandera de part et d’autre une bonne précision rythmique. Le deuxième, Promenade est écrit pour vibraphone ou marimba solo. Il permet de mettre en valeur un large ambitus sur un rythme de 6/8 trois croches/noire pointée. Le 3ème mouvement, nommé Rien de nouveau à l’est met en œuvre, sur un rythme décidé, caisse claire, tom bass, wood block et cymbale avec le piano. Quant au dernier mouvement, il est dédié au vibraphone et au piano. Ce qui fait l’unité de l’œuvre est l’ambiance générale qui, on s’en doutera, privilégie l’utilisation du mode pentatonique. L’ensemble est varié et très plaisant.
Daniel Blackstone