Pascal SAINT-LÉGER – Yvette-Line AUGUSTINE : La romance de Pascaline pour vibraphone et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2528.

Ce délicieux pastiche des romances un peu sentimentales du début du siècle (le XX°, bien entendu…) est particulièrement agréable et réussi. Il suffira d’interpréter « dans le style » pour que l’ensemble soit à la fois charmant et en même temps fasse éclore un léger sourire de la part de l’auditeur. Souhaitons donc beaucoup de plaisir tant aux interprètes qu’à leur public.