Alexandre SCRIABINE : Étude opus 2 n° 1 Transcription pour orgue de Jean-Paul IMBERT. Delatour : DLT2341.

Contrairement à d’autres transcriptions de cette même oeuvre, celle de Jean-Paul Imbert respecte pleinement non seulement la lettre mais l’esprit de cette oeuvre très expressive et toute en subtilité et tendresse. Il faudra donc respecter aussi la registration conseillée par l’auteur qui est faite pour un orgue à trois claviers pédalier mais qui jouera entièrement sur les fonds de 8 (et 8 – 16 au pédalier, bien entendu). Une boite expressive s’avère nécessaire si on veut pouvoir faire ressentir les élans lyriques de l’oeuvre. La transcription est un art difficile qui peut vite devenir une trahison si elle n’est pas faite avec goût. Celle de Jean-Paul Imbert l’est pleinement : souhaitons qu’elle ne soit pas dénaturée par des organistes qui en manqueraient !
Daniel Blackstone
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2020