Imprimer
Catégorie : Clarinette

Cette transcription du deuxième mouvement du concerto numéro cinq en fa mineur pour piano et cordes de J.S. Bach est particulièrement bien réussie. Le timbre doux de la clarinette en si bémol rend parfaitement le caractère mélancolique et lointain de cet air si célèbre. Pendant ce temps le piano joue la basse continue à la main gauche, ponctuée d’accords à la main droite, laissant imaginer les pizziccati des cordes. Cette pièce aborde particulièrement le phrasé et le timbre doux de la clarinette dans un rythme pas évident, comprenant plusieurs ornementations. La durée de cette œuvre est de deux minutes trente-cinq pour un niveau fin du 2e cycle.
Marie Fraschini