Alain WEBER : Mutances II pour clarinette basse & piano.  Delatour : DLT0414.

Explorant toutes les possibilités de la clarinette basse, cette œuvre nous conduit d’un pianissimo à un pianissimo en passant par les nuances les plus extrêmes. Elle est très écrite même si le style s’apparente à l’improvisation.  Elle est aussi, bien sûr, très difficile.

Alain WEBER : Mutances III pour clarinette basse & piano.  Delatour : DLT0415.

Dans cette œuvre très difficile, l’auteur explore de nouveau toutes les ressources de l’instrument.  La partie de piano ne se contente pas de soutenir mais constitue un véritable partenaire pour le clarinettiste.