Préparatoire. Lafitan : P.L.2876.

Avouons notre ignorance en ce qui concerne le titre… Quoi qu'il en soit, l'ensemble est plein de poésie. Clarinette et main gauche du piano dialoguent dans une sorte de canon tandis que la main droite fait entendre des accords qui résonnent comme des cloches.

On passe alors de 66 à 104 et le piano se lance alors dans un thème syncopé auquel répond ensuite la clarinette. Les deux instruments dialoguent alors avec vigueur pour aboutir à un paroxysme qui se termine par un court decrescendo. Il s'agit d'une pièce variée à l'atmosphère parfois un peu inquiétante, et fort intéressante.