Aldo SCELLI : Ritournelle nostalgique pour basson et piano. Fin de 1er cycle. Lafitan : P.L.3534.

Ritournelle, certes, et nostalgique… mais déclinée en différentes sections, passant du basson au piano, du majeur au mineur. Cette pièce, donc, ne manque ni de variété ni de charme. Chaque section est reprise, précisément en ritournelle, sauf la dernière qui se déploie et développe ainsi le propos. La fluidité et la souplesse des phrases, la souplesse mélodique dans les modulations donne ainsi un intérêt certain au propos qui, malgré son aspect de «  ritournelle  » ne lasse à aucun moment. De plus, étant donné l’aspect continuellement dialoguant entre basson et piano, cette pièce constitue une véritable œuvre de musique de chambre qui permettra tout un travail d’écoute réciproque entre les deux instrumentistes.
Daniel Blackstone