saxophone se fait rêveuse, évocatrice des grands espaces. Les pièces suivantes pour piano seul — par exemple la Sonatina pleine de charme — sont de facture plus classique. Urszula Szyryska s’impose par son toucher délicat et son jeu perlé mais aussi bien syncopé. Ce premier volet se termine par deux Danses (taniec) : la première, juive (zydowski), rêveuse, puis animée ; la seconde, hongroise (wedierski), pour 4 mains (avec Grzegorz Stec), pleine de verve.

Jaromir GAJEWSKI (né en 1961) a aussi été formé à l’Académie de Musique de Poznan en composition et en direction. Il a participé à de nombreux cours internationaux. De 2013 à 2016, il a dirigé l’Orchestre Symphonique de l’Académie des Arts de Szcecin et de nombreux autres ensembles. Il est directeur du Département de composition et de théorie musicale à cette Académie. Ses œuvres sont interprétées en Chine, France, Allemagne, Italie, Lettonie… Le Label ACTE PRÉALABLE a enregistré 6 Miniatures pour piano, La Montagne mystérieuse (Tajemnicza gora). Quelques Miniatures résultent d’une commande pour des Concours de piano de Poméranie. La 5e repose sur la mélodie populaire Umarl Maciek umarl (« Maciek est mort »). Enfin, la dernière, assez lugubre, s’inspire du thème d’un chant religieux. Le disque se termine par un Duo pour saxophone et piano faisant appel à une large palette expressive et à l’exploitation de nombreuses possibilités sonores des deux instruments. Julita Przybylska et Urszula Szyryska se distinguent par leur maîtrise technique et leur investissement hors norme.

Ces deux compositeurs et ces deux interprètes attestent, si besoin était, la vitalité de l’école polonaise actuelle.
Édith Weber
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2018