harmonique avec des spéculations rythmiques. Sa musique, tour à tour très entraînante, mélodieuse, virevoltante, bien enlevée, un tantinet plus nostalgique, espiègle, respire la bonne humeur. Sa Scherzo-Polka met en valeur les différentes tessitures de la flûte et baigne dans la joie. Dans ses Miniatures, il démontre les nombreuses qualités timbriques des flûtes et leur possibilité d’exprimer divers états d’âme et humeurs. Son Concerto pour 2 flûtes et cordes représente une vraie gageure, car chaque partie de flûte assure à part égale un contrepoint, tout en étant associée à l’orchestre à cordes.
Voici un festival de timbres et de riches coloris pour une production soutenue par l’Université d’Agder (en Norvège) et le Centre culturØel polonais-norvégien de Poznan : un exemple à suivre et, de surcroît, une Première discographique mondiale.