Il delirio fantastico, dir. Vincent Bernhardt. 1CD Calliope Records : CAL 1740. TT : 66’15.

<Une curiosité que ce premier enregistrement par un ensemble baroque français de l’intégrale des Concertos parisiens d’Antonio Vivaldi dont l’histoire n’est pas banale. En effet, Vivaldi avait l’habitude de vendre à des voyageurs étrangers certains de ses manuscrits. Une vente directe semble t-il plus lucrative que la vente d’oeuvres éditées. C’est probablement à un voyageur français de passage à Venise que le manuscrit de ces douze concertos, conservés ensuite à Paris, fut vendu

de façon sans doute très avantageuse, d’autant que sur les douze concertos seuls deux sont des oeuvres originales, les dix autres appartenant à un corpus plus ancien, datant de 1720, réarrangé pour l’occasion. Un disque qui constituera une découverte pour beaucoup, et une très belle interprétation par un ensemble spécialiste du genre dont ce CD constitue le premier enregistrement discographique. Une musique pour orchestre sans soliste du Prêtre roux (l’orchestre est divisé en deux, ripieno et concertino, jouant ensemble dans les tutti) à découvrir ou redécouvrir absolument.