Imprimer
Catégorie : CDs&DVDs

Philippe ROGIER : Missa Domine Dominus noster.  Matheo ROMERO : Missa bonae voluntatis.  2CDs Ricercar (Outher S. A., rue du Chêne 27, B-1000 Bruxelles. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) : RIC271. TT : 118’36.

Ce coffret présente d’abord un « Office de mariage à la Cour d’Espagne » interprété par quatre ensembles : le Chœur de chambre de Namur, La Fenice, Doulce mémoire et le Ricercar Consort, tous dirigés par Jean Tubéry.  Philippe Rogier (1560-1596) arrive en Espagne en 1572.  Il assumera ensuite la charge de maître de chapelle. Malgré sa brève existence, ce prêtre a laissé environ 240 œuvres polyphoniques (messes, motets…).  Sa MesseDomine Dominus noster est écrite à 12 voix qui dialoguent ; son écriture polychorale la situe à la charnière des XVIe et XVIIe siècles.

Matheo Romero (Matthieu Rosemarin, ca 1575-1647), chantre liégeois installé à Madrid, au service de Charles Quint, roi d’Espagne, profitera de l’enseignement de Ph. Rogier auquel il succédera sous Philippe III.  Sa Missa bonae voluntatis, « Office pour l’Ordre de la Toison d’or », est écrite pour 3 chœurs qui alternent, chacun ayant sa basse continue.  Le propre est celui de l’Office de saint André, conservé aux archives de la cathédrale de Salamanque. Le Chœur de chambre de Namur, La Fenice et l’ensemble Doulce mémoire, sous la direction de Jean Tubéry : tous les chanteurs et instrumentistes ont le mérite d’attirer l’attention sur ces deux compositeurs flamands installés en Espagne et de faire redécouvrir ces deux œuvres sortant des sentiers battus.