et cinq d'après Heinrich Heine et un d'Oscar Wilde (adaptés en polonais). La plaquette ne donne aucune traduction des textes chantés par Aleksandra Kaminska-Rykowska (mezzo-soprano) avec musicalité, tour à tour, avec assurance, finesse et nuances. Formée en chant par le professeur Wojciech Maciekowski, diplômée de l'Académie de Musique  de Poznan en chant solo,  elle a débuté à la scène, notamment avec le role de Lucia dans Cavalleria rusticana. Elle a aussi étudié au Conservatoire Santa Cecilia de Rome et s'est produite comme soliste à la fois en Pologne, en Europe et aux États-Unis. Musicologue, elle est titulaire d'un Doctorat portant sur l'héritage de l'art vocal d'Apolinary Szeluto. Elle est accompagnée et soutenue discrètement au piano par Laura Sobolewska (piano) qui a étudié le piano à Poznan à l'Académie Ignacy Jan Paderewski avec le professeur Waldemar Andrzejewski et obtenu de très nombreuses récompenses internationales. Elle est à la fois concertiste, musicologue et professeur à l'Académie de musique de Poznan. Ces mélodies très brèves sont interrompues, à la plage 11, par le Nocturne en Si b Majeur N°1 (op. 54, n°1) auquel l'excellente pianiste confère toute la nostalgie souhaitée. Ensemble, elles forment équipe bien soudée au service d'une meilleure connaissance de la musique vocale polonaise.