À New York, il a enseigné notamment à l'École de musique Dalcroze. Il est mort en 1957. Parmi ses œuvres pour piano, figurent quatre Sonatines en trois mouvements faisant alterner des tempi rapides avec un mouvement lent central, la quatrième étant dotée de titres anglais : Fast/Slowing, Slow, Swing-like et la Coney Island Sonatina, aux titres originaux : The Big Brassy Show, Serpent Lady, Surf Boogie-Woogie. Le second compositeur, pédagogue et pianiste polonais, Tadeusz Majerski, est né 1888 et mort en 1963. Après avoir étudié à l'Université et au Conservatoire de la Société musicale de Galicie, il a été particulièrement attiré par la musique du XXe siècle, notamment de Karol Szymanowski et de M. Karlowicz et par la musique dodécaphonique. Ses Préludes sont brefs, de même que son Allegro con brio et son Lento misterioso.

Elzbieta Tyszecka, à l'abondante discographie (21 disques, dont 17 sous le Label Acte Préalable) rend honneur à ses compatriotes. Sous ses doigts agiles, les mouvements diversifiés (Allegro, Presto, Adagio, Andante), les climats variés (mystérieux, passionné, très expressif), les descriptions, par exemple : In the Gondola, The Peanut Vendor (Le vendeur de cacahuètes), The Fortune Teller (Le diseur de bonne aventure) et la diversité rythmique (Marcia de la Sonatine II, Boogie-Woogie de la Coney Island Sonatina) n'ont pas de secret pour elle. Elzbieta Tyszecka s'impose par ses qualités : sonorité étudiée, bonne conduite de la basse, précision d'attaque, mais aussi par l'expressivité et la musicalité dans les mouvements lents et par son sens du rythme. Une belle Défense et illustration à l'actif du Label Acte Préalable en vue de la promotion des compositeurs polonais peu connus en France.