Son Quatuor à cordes n°1 La Vita a été composé en 1983 en hommage à Karol Szymanowski, « père de la musique polonaise contemporaine ». Comme elle le précise, son œuvre « incorpore différents rythmes et accords reposant sur la musique populaire polonaise » « gorale » (pratiquée notamment dans le Sud de la Pologne). Ce Quatuor, largement diffusé et enregistré depuis 1983, année de sa création à Bruxelles, est structuré en 3 mouvements : Prologue : Allegro molto agressif, énergique, avec des rythmes incisifs, captant immédiatement l'attention ; Épisode central : Tutti. Andante cantabile in modo d'una canzone triste, de caractère lyrique, privilégiant davantage la ligne mélodique, spéculant sur quelques dissonances ; Épilogue : Grave. Presto. Coda. Finale faisant appel à la virtuosité des instrumentistes du NeoQuartet : Karolina Piatkowska-Nowicka (Violon I), Pawel Kapica (Violon II), Michal Markiewicz (alto) et Kryzstof Pawlowski (violoncelle) rompus à tous les traquenards techniques. Ce disque comprend aussi douze mélodies In The Fever World sur les textes anglais de Jehanne Dubrow, d'inspiration variée faisant allusion à la « cité des machines », « l'enfant perdu », « la dernière nuit »…, avec accompagnements originaux et indépendants qui assurent les transitions et créent les diverses atmosphères. Elles sont interprétées par Tomasz Jocz (piano) et le NeoQuartet. Joanna Bruzdowicz y fait preuve d'une grande capacité d'imagination dont Liliana Gorska (mezzo-soprano) rend toutes les subtilités. De facture mélodique plus tourmentée, proche de l'esthétique du Lied et soutenu au piano renforçant l'atmosphère, le cycle de mélodies World (sur le texte de Czeslaw Milosz) évoque notamment la foi, l'espérance, l'amour (la charité), le soleil « à l'origine de toutes les couleurs » et la terre qui est « comme un poème ». La voix si prenante de Liliana Gorska traduit avec expressivité ces divers états d'âme. Les œuvres de Joanna Bruzdowicz, quasi inclassables, représentent une synthèse de postromantisme et de minimalisme. Sa musique, originale et personnelle, très éclectique et sophistiquée, a le mérite d'accrocher immédiatement les auditeurs.