Imprimer
Catégorie : Concerts

Sur dix jours – 10-19 février – et en dix-huit concerts, le Festival Présences brossera le portrait de Kaija Saariaho. Cette compositrice d'origine finlandaise, installée en France dans les années 1980, est devenue une figure centrale de la scène musicale contemporaine, après être passée par les cours d'été de Darmstadt et l'Ircam. Il faut d'emblée souligner, comme chez tous les grands, l'originalité de ses compositions : il y a un univers et une marque de fabrique « Saariaho », identifiables dès les premières mesures de chacune de ses œuvres. Son esthétique, à la croisée de la musique spectrale et de la composition assistée par ordinateur, est le fruit de l'heureux mariage d'un véritable lyrisme poétique, d'un grand sens de la narration et de la forme et d'une attention permanente portée aux jeux de la voix et des instruments. Présences fera entendre des pièces très diverses, dressant ainsi un panorama assez complet : Graal Théâtre et Adiana Songs (orchestre philharmonique de Radio France, Dima Slobodeniouk dir., Nora Gubish mezzo-soprano), Springs and Spells (Ingrid Schœnlaub violoncelle), Œuvre pour flûte et kantele et Dolce Tormento (Camilla Hoitenga flûte, Eija Kantaanranta kantele), Horloge, tais-toi ! (maîtrise de Radio France, Morgan Jourdain dir.), Offrande (Anssi Karttunen violoncelle, Olivier Latry orgue), ou encore Lichtbogen (sous forme d'installation audiovisuelle). Ce tableau sera complété par l'entretien public de la musicienne et d'Arnaud Merlin. L'occasion, pour le producteur à France Musique, de présenter l'ensemble du programme du festival.
D'autres créateurs seront bien sûr présents : de très célèbres, tels Olivier Messiaen, Henri Dutilleux, Iannis Xenakis, Tristan Murail ou Pascal Dusapin, et d'autres, à découvrir ou approfondir : Raphaël Cendo, Lucie Prod'homme, Núria Giménez-Comas, Martin Matalon, Misato Mochizuki, Jérôme Combier, Jeremias Iturra... Au total : 40 compositeurs et 78 œuvres – dont 25 commandées par Radio France et 31 créations mondiales. Tous les concerts seront diffusés sur France Musique. Bref, l'ouverture, la curiosité et le cosmopolitisme feront à coup sûr de cette 27e édition de Présences, non seulement une fête réussie, mais aussi un événement incontournable pour tous les mélomanes curieux de la musique de leur temps !
http://www.maisondelaradio.fr/page/festival-presences-portrait-de-kaija-saariaho-du-10-au-19-fevrier-2017