Imprimer
Catégorie : Concerts

Il a vraiment beaucoup de talent, ce tout jeune trio Zadig. Et s’il est vrai que le trio de Ravel, qu’ils ont magistralement interprété, était nettement plus en place que celui, très décevant, de Villa-Lobos (je parle ici de la composition, pas de l’interprétation !), la soirée a été crescendo. Après un Rachmaninov très éloquent, la pièce de Ravel s’est révélée – décidément la Savoie sait rendre hommage à son « petit-fils » cette année ! – dans toute sa complexité et sa valeur. Quant aux bis (Schubert et Haydn) ils n’ont fait que très brillamment confirmer le professionnalisme et la musicalité de cet ensemble dont on n’a pas fini de parler.