Pour l'ouverture de la nouvelle saison au Grand auditorium de Radio France, l'Orchestre Philharmonique et son directeur musical Mikko Franck avaient choisi un magnifique programme associant le compositeur finlandais Einojuhani Rautaavara (1928-2016) disparu en juillet dernier, Max Bruch et Richard Strauss. La Messe pour enfants (1973), Lapsimessu, de Rautaavara est une des nombreuses œuvres composées pour voix d'enfants par le compositeur finlandais, elle juxtapose trois mouvements vocaux a capella sur des textes de la messe latine et trois méditations instrumentales dévolues aux cordes évoluant par amples vagues sonores, avant que les deux groupes ne se rejoignent pour donner à l'Halleluja final tout son potentiel d'évocation dans une sensation de culmination recueillie. Il est certain que le récent décès de Einohuhani Rautaavara donnait à cette pièce, conçue comme un hommage, une profondeur et une gravité d'interprétation exceptionnelles particulièrement évidente dans la sonorité

très méditative des cordes contrastant avec la juvénilité des voix de la Maitrise de  Radio France. Venait ensuite le Concerto n° 1  pour violon et orchestre de Max Bruch (1838-1920), un des quatre grands concertos romantiques allemands. De cette pièce incontournable du répertoire pour violon, Renaud Capuçon donna une lecture très convaincante, alliant virtuosité, lyrisme, souplesse, élégance, parfaitement accordée avec l'orchestre superbement conduit par Mikko Franck. Après la pause, la Symphonie alpestre de Richard Strauss concluait la soirée. Sorte de poème symphonique, voyage initiatique conduisant vers les sommets, analogie avec la vie humaine,  hymne à la nature reprenant l'essentiel des thèmes du romantisme germanique, un propos très ambitieux expliquant sans doute l'effectif orchestral colossal que le chef finlandais mena, une fois de plus, avec intelligence, équilibre et maestria pour le plus grand plaisir du public et des musiciens ! Une très belle soirée et une ouverture de saison très réussie qui nous promet encore de grands soirs !