Imprimer
Catégorie : Chant/Cantate/Voix

4 voix égales. Poèmes de Charles Turpin. La Sinfonie d'Orphée : LSO-0105.

C'est grâce à Musicora que nous avons découvert cette maison d'édition au catalogue très intéressant. On le trouvera, ainsi que l'adresse des éditions, sur http://www.lasinfoniedorphee.com/   Cette partition est publiée en lien avec la parution d'un cahier-répertoire consacré au mouvement orphéonique français, écrit par Françoise Passaquet et publié par

le Centre de Documentation pour l'Art Choral de Liaisons Arts Bourgogne (http://www.le-lab.info/cdac/ ). Ces dix-sept courtes pièces, dont la plupart sont en fait à trois voix égales, sont censées retracer la journée de l'écolier modèle (chrétien). Elles ont été composées pour l'institution orphéonique de la ville de Paris, dont Gounod s'occupera de 1852 à 1860 et pour laquelle il écrira des œuvres originales, des transcriptions, des arrangements adaptés aux groupes dont il avait la responsabilité. La journée de l'écolier d'avant 1905 est une journée qui ne connait pas encore la laïcité. A côté des mathématiques, de l'histoire, de la géographie, on y trouve la prière du matin, et celle du soir. Les pièces, écrites ici pour voix d'enfants, sont d'une grande simplicité, parfaitement adaptée aux écoliers de la Ville de Paris. Simplicité ne veut pas dire pauvreté : très faciles, elles n'en sont pas moins fort jolies… On pourra sourire aux textes du poète Charles Turpin, délicieusement surannés. Pour le reste, on se reportera à la présentation pleine de sensibilité, d'empathie et de compétence de Françoise Passaquet.