pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2612.

Cette jolie pièce lyrique invite effectivement à la contemplation. Le saxhorn développe une jolie phrase soutenue par les triolets du piano qui égrènent une sorte de choral paisible et délicat. Le thème s’orne peu à peu et le tout se termine très délicatement par un decrescendo conduisant à un piano.