Alexandre CARLIN : Le Chevalier à la coulisse, pour trombone en ut & piano.  Lafitan : P.L. 1885.

Voici une pièce sympathique qui illustre bien son titre.  Notre chevalier, d’abord triomphant, laisse échapper – en mineur – quelques soupirs avant de repartir, triomphalement, à la croisade… De niveau débutant, elle ne demande pas non plus au pianiste un niveau trop élevé.