Fabrice LUCATO : Diabolo pour trombone & piano.  Préparatoire.  Lafitan : P.L.2082.

 

Faut-il voir dans le titre une allusion au jeu d’enfant et à la petite fille de l’auteur à qui cette pièce est dédiée ?  Toujours est-il qu’on goûtera l’aspect sautillant et bon enfant de cette jolie pièce, charmante et espiègle.