Voici une pièce qui mérite bien son nom : le trombone devra faire preuve d'un romantisme de bon aloi pour interpréter cette œuvre qui lui permettra, vers la fin, de terminer sinon en fanfare, du moins dans une veine assez triomphale.