Francis COITEUX : Coryphée Concertopour cornet & réduction piano.  Delatour : DLT1860.

 

Dans cette pièce de niveau moyen à supérieur, le cornet joue le maître de ballet, enchaînant un menuet faussement classique, une mazurka très « 1900 », un slow langoureux pour revenir à un Cancan plein de verve. Cette œuvre copieuse (15’ de musique) est écrite pour cornet et orchestre d’harmonie, la réduction pour piano étant du compositeur lui-même.