Émile LELOUCH : Le chemin du rêve  pour trompette (ut ou sib & piano). Delatour : DLT1898.

 

De niveau moyen, il s’agit d’un hymne triomphant qui irait vers une lumière étincelante. Le piano, par ses rythmes de plus en plus insistants, risque de faire trébucher le trompettiste en chemin. Cette pièce bien réjouissante et tonique est très séduisante.