Claude-Henry JOUBERT : Variations sur « Au près de ma blonde »  pour alto avec accompagnement de piano.  Sempre più : SP0005.

En variant pour son instrument de prédilection cette vieille chanson française écrite par son homonyme (et, pourquoi pas, ancêtre !) André Joubert du Collet en 1704, Claude-Henry Joubert nous offre une œuvre bien agréable.  Construite selon les canons traditionnels de la variation française (double, triple, etc.) et comportant également la traditionnelle variation au ton homonyme (lui aussi !) mineur, elle se termine par un dialogue entre les deux instrumentistes suivi d’un baroud d’honneur « più vivo » bien réjouissant.