Paul STERNE : Poème d'hiver  pour alto et piano. Assez facile. Delatour : DLT2480.

 

Calme et expressif, c'est le caractère indiqué par l'auteur, et qui caractérise au mieux cette pièce où l'alto et le piano dialoguent tendrement.

L'alto est exploité dans l'ensemble de ses ressources et spécialement dans ce registre grave qui lui est propre. Cette très jolie pièce pour un instrument trop négligé devrait séduire beaucoup d'interprètes.