Aleksey IGUDESMAN : Beethoven & more, violin duets, Universal : UE 33658.

Comme d’habitude Igudesman utilise la dérision pour inventer. Mais on peut jouer ces pièces avec beaucoup de sérieux pour autant. Tout est en anglais pour que tout le monde puisse en profiter. D’où le titre « World Music ». Le premier morceau : « in the moonlight » d’Aleksey Igudesman « inspiré de Beethoven » avec comme indication Dark : sombre, nous met tout de suite dans l’ambiance ! Le violon 1 commence l’accompagnement en pizzicato pendant que le second violon pause les basses en blanches. Puis ils se partagent à tour de rôle le thème. Le violon 1 a quelques accords à deux reprises pour accompagner.
Le deuxième mouvement «Turkish alla Ludwig » est écrit dans un «Tempo à la Beethoven», c’est-à-dire 100 à la noire. Sorte de danse de saltimbanque à 4 temps.
Nous avons ensuite « for a lease », inspiré évidemment de la lettre à Elise, où le violon deux accompagne le premier violoniste.
La quatrième pièce est « la sonate du printemps » où les deux violonistes se partagent régulièrement le thème. Et enfin la dernière : « Beethoven Takes five », qui n’est rien de moins qu’un concentré de la 5ème symphonie sur 14 pages.
De quoi bien triper et amuser le public à deux !
Marie Fraschini
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2020