Imprimer
Catégorie : Musique et Cinéma

Le 1er et 2 novembre derniers ont eu lieu les Audi Talents Award  pour la troisième édition. A La Gaité Lyrique et au Grand Rex c'était la fête de la musique à l'image. Chaque année, entre autres prix,  - pour designers, urbanistes, plasticiens, architectes – le mécénat Audi récompense un jeune compositeur et un réalisateur de court-métrage.

Cette année, le musicien Laurent Graziani a été nommé et le prix du court-métrage a été attribué à Coralie Fargeat pour son film magnifique de SF «  Reality Plus ». Parallèlement, des master classes ont eu lieu avec Jean-Michel Bernard, le compositeur attitré de Michel Gondry, Michael Giacchino - en direct depuis Los Angeles -, le musicien des films de J.J.Abrams, et la découverte pour la plupart des personnes présentes - la salle était bondée à la Gaité Lyrique – de Fernando Velázquez. Brillant jeune compositeur, ce dernier a écrit, entre autres, la musique de « Mama » de Muschietti (grand prix à Gérardmer) avec la splendide Jessica Chastain, d'« Orphelinat », de Bayona, auréolé de prix internationaux, de « Impossible » du même réalisateur, la musique terrifiante de « Devil », et plus récemment d'« Hercule », une daube, mais avec un score étonnant. Aujourd'hui Hollywood se l'arrache. Il compose la musique du prochain Guillermo Del Toro, « Crimson Peak », mais il ne veut pas le dire… Fernando Velázquez tient pour l'instant à garder ses attaches espagnoles.  L'apothéose fut l'énorme messe au Grand Rex où la salle archi comble a vibré au son du grand orchestre à géométrie variable de 90 musiciens, Le Paris Symphonic Orchestra. Il a interprété des musiques de ces trois compositeurs sur des extraits de films : « Love Punch, La Science des Rêves, Star Treck, Lost, Là Haut, Indestructible, Ratatouille »…Un grand moment d'émotion a submergé le public lorsque Velázquez a conduit l'orchestre sur des images de « Impossible » et le dramatique sauvetage de Noami Watts du tsunami en Thaïlande. C'est avec bien sûr l'arrangement ahurissant du thème de « Mission Impossible » de Lalo Schifrin, réécrit par Michael Giacchino, que l'orchestre, sous la baguette de Diego Navarro, a terminé sa prestation. Énorme ovation du public ! La soirée s'est achevée avec le groupe britannique Archiv et l'interprétation de son album BO « Axion ». Succès assuré.

De nombreux concerts de musique de film sont programmés pour 2015 au Grand Rex ou au Palais des Congrès  : « West Side Story », « Le Parrain », « Titanic »… La musique à l'image a enfin trouvé son public en France. Merci à Audi et à son mécénat. 

 https://www.youtube.com/watch?v=hMjKgvsQN70

https://www.youtube.com/watch?v=3K1c6kcH70o

https://www.youtube.com/watch?v=n5-glrcmP-M