Mathilde CATZ : Enseigner la culture musicale : aux miroirs du réel. Sampzon, DELATOUR FRANCE (www.editions-delatour.com ), Coll. Pensée musicale, BDT0149, 2019, 451 p. – 33 €.

Correspondant aux Actes du congrès de l’Association des Professeurs de Culture Musicale tenu en avril 2016, cette publication y adjoignant de nouvelles réflexions se veut le miroir actuel des pratiques d’enseignement de la discipline notamment dans les Conservatoires et autres pôles supérieurs.
Précédée d’un Avant-Propos d’Anne Roubet, Mathilde Catz introduit par un indispensable état des lieux : « La culture musicale au prisme de la postmodernité » la vingtaine de contributions d’auteurs spécialisés qui suivent, structurée en 5 parties. La première partie interroge la place de la musique dans la société postmoderne et les enjeux de la médiation musicale face aux contextes en pleine mutation. La deuxième partie dresse un panorama des pratiques d’analyse harmonique en Europe, puis se focalise sur deux approches spécifiques, en Hongrie et en Palestine.

La troisième concerne notamment la restitution des répertoires anciens, étudie la fonction dominante, puis « la poétique de la note absente ». Les deux dernières parties (« Pédagogies en pratique » et « Culture musicale et création ») s’intéressent à la diversité des approches didactiques : de l’histoire de l’interprétation à la constitution des programmes de concert, de la création de la classe de culture musicale au Conservatoire de Boulogne-Billancourt à l’évocation de celle d’analyse d’O. Messiaen (par Alain Louvier) ; la composition menée de pair avec le reste des apprentissages… Les Résumés des articles et Biographies des auteurs (p. 428-448) synthétisent encore utilement les idées-force développées au fil des pages et offrent d’intéressants éclairages contextuels complémentaires. Incontournable bilan pédagogique débouchant sur de nouvelles perspectives d’enseignement.
Édith Weber