Claude DEBUSSY : Prélude à l’après-midi d’un faune pour piano. Transcription d’Alexandre Tharaud. Lemoine : 29 400 H.L.

Il fallait oser… Et Alexandre Tharaud s’y est essayé avec bonheur. On sait qu’il a réalisé d’autres transcriptions, comme l’Andante du concerto BWV 979 ou la Sicilienne du concerto en ré mineur BWV 596. Ici, il s’attaque à forte partie. Il est inutile de préciser qu’il faut faire preuve, pour interpréter cette transcription, d’une redoutable virtuosité doublée d’une musicalité à toute épreuve et la capacité de mettre en valeur les timbres et les différents plans sonores que nécessite l’œuvre originale. Quoi qu’il en soit, c’est toujours passionnant de pouvoir, à travers des transcriptions, pénétrer à l’intérieur d’une œuvre, surtout de cette importance…
Daniel Blackstone
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2020