François BOCQUELET : Oasis  pour violon et piano.  Préparatoire.  Lafitan : P.L.2456.

Pourquoi Oasis ? Peut-être à cause du charme rafraichissant de la mélodie ou de quelques chromatismes… Toujours est-il que cette très jolie pièce est pleine d’intérêt par les qualités de justesse, de phrasé et d’expressivité qu’elle exige de l’interprète. On remarquera aussi la marche harmonique descendante de la deuxième page, répétée deux fois, mais variée la deuxième fois par un accompagnement de piano en mouvement contraire. Ce pourra être l’occasion d’une séance d’analyse « sur le tas »… Là encore, la partie de piano peut être interprétée facilement par un élève.