Le paysage est changeant : les courtes séquences se succèdent, pleines de contrastes. Et pourtant, il s’agit bien d’un ensemble. Il faudra en marquer à la fois l’unité et la diversité. Le piano aura fort à faire et le pianiste devra avoir de préférence une grande main… Mais le jeu en vaut la chandelle et l’ensemble, plein d’imprévu, est fort agréable.