MENDELSSOHN BARTOLDY : Sommernachtstraum,

MENDELSSOHN BARTOLDY : Sommernachtstraum, Konzert-Ouvertüre op.21. Urtext. Bärenreiter : TP 396.

Il s’agit ici de la « partition de poche » de l’Ouverture du Songe d’une Nuit d’été. On lira avec beaucoup d’intérêt l’abondante présentation qui est faite de l’œuvre ainsi que l’histoire des différentes versions. À méditer avant de diriger ou d’analyser…

Christian BRASSY, Lionel DIEU : Instruments et musiques du Moyen Âge.

Christian BRASSY, Lionel DIEU : Instruments et musiques du Moyen Âge.  Thèm’Axe 7, 2CDs. Lugdivine.

Christian BRASSY, Lionel DIEU, Patrick KERSALE : « Apemutam » Médiéval’kit. 12 posters, 1 DVD, 12 fiches d’information au format pdf.  Lugdivine.  Par les mêmes auteurs et en complément : 2DVDs, sous la référence 7647.

Comment ne pas être impressionné par cette réalisation tout à fait exceptionnelle ? Bien sûr, ces trois éléments peuvent être utilisées séparément, mais ils forment un ensemble tellement passionnant et complémentaire qu’on voit mal comment se passer de l’un d’eux. Le Médiéval’kit est plus orienté vers la pratique de la musique médiévale. Le DVD, outre des présentations en situation de tous les instruments, contient un document pdf ne comptant pas moins de 143 pages, décrivant les instruments, leurs historiques, donnant également une abondante iconographie. La mystérieuse Apemutam dont il est question n’est autre que l’Association pour l'étude de la musique et des techniques dans l'art médiéval, http://apemutam.free.fr qui fait un travail

Frédéric PIERRE : Le petit soldat de plomb.

Frédéric PIERRE : Le petit soldat de plomb. Conte musical pour récitant et quintette à cordes (ou ensemble à cordes). Texte d’après le conte de Hans Christian Andersen, 1CD.  Billaudot : G 8486 B.

Ce joli livret très agréablement illustré contient le texte du conte. La musique en est très poétique et malicieuse, et devrait être abordable pour de grands élèves. Sont disponibles également un conducteur et un matériel d’orchestre en location. Mais tel quel, cet ensemble peut être utilisé en cours de formation musicale pour une séance de découverte des cordes et d’écoute active, par exemple.

Pays des Andes.

Olivier NOCLIN : Pays des Andes. « Rythmes en stock ». 1CD.  Du même auteur, dans la même collection : Brésil.  Lugdivine (www.lugdivine.com).

Là non plus, ce n’est pas une nouveauté, mais il me semble important de parler de ces réalisations trop peu connues et de grande qualité. Chaque titre, outre la partition publiée dans le livret, fait l’objet de trois versions sonores : une qui propose l’enregistrement intégral, une deuxième qui donne seulement l’accompagnement instrumental, et une version « approfondissement » - la plus originale - qui traite uniquement les parties de percussion pour faire ressortir à la fois la décomposition de chaque rythme et sa place au sein de la polyrythmie. Une présentation géographique, historique et musicale précède le tout. Il s’agit donc de deux livrets d’une grande richesse et qui méritent vraiment d’être expérimentés et exploités.

Lugdirythmes 3

Olivier NOCLIN & Serge FOLIE : Lugdirythmes 3.  Lugdivine (www.lugdivine.com. Avec CD.

Même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’une nouveauté mais d’une réédition, il est indispensable de parler à nouveau de cette remarquable collection. Nous avions dit tout le bien que nous pensions de ce travail dans la Lettre n°21.  On pourra s’y reporter pour de plus amples détails. Mais disons que ce n°3 possède les mêmes qualités que le n°2 : qualité de la réalisation, pertinence des conseils donnés. Rappelons qu’il s’agit d’initier au rythme, par la pratique, des enfants de la fin du primaire au collège.

Le langage musical de Bach dans Le Clavier bien tempéré, vol. 2

Anthony GIRARD : Le langage musical de Bach dans Le Clavier bien tempéré, vol. 2. Billaudot : G 8464 B.

L’actuel directeur du CRR de Rouen nous donne ici un travail d’analyse passionnant orienté notamment vers le nouvel « éthos » des modes que suppose l’exploitation des vingt-quatre tonalités permise par un « clavier bien tempéré ». C’est donc un ouvrage à lire partition en main et - si l’on n’est pas pianiste ou que l’on ne se « débrouille » pas sur un clavier - avec plusieurs interprétations de ce chef-d’œuvre.

L’Opus à l’Oreille

Mikaël LE PADAN : L’Opus à l’Oreille Cours complet de formation musicale.  1er cycle, 4e année.  « Crescendo », Billaudot : G 7433 B.

L’idée fait son chemin : la principale originalité de ce cours de Formation musicale est de faire le lien, à l’intérieur même du cours, entre les notions solfégiques et leur application directe à l’instrument. On ne peut que se réjouir de cet état d’esprit. Tous les paramètres du cours sont pris en charge, aussi bien les incontournables (lecture, rythme, chant) que la culture musicale (acquisition d’un vocabulaire, chronologie des compositeurs…).  Les œuvres musicales sont très présentes.  Une méthode à découvrir très vite.

Siegfried DRUMM et Jean-François ALEXANDRE : Symphonie FM, vol. 3 et 4.  Combre : C06590 & C06617.

J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette nouvelle conception du cours de Formation musicale dans les Lettres 12 et 15. Voici donc les volumes 3 et 4 de cette collection.  Ces volumes sont destinés aux enfants ayant trois et quatre ans d’instrument. Rappelons l’existence d’un volume d’initiation. Bien qu’il soit possible de prendre le train en marche, il semble préférable de tenter cette nouvelle approche de la formation musicale à partir des instruments dès le début de celle-ci. Rappelons que pour chacun des niveaux existe un livre du professeur et des livres d’élèves pour chaque famille d’instrument. Rappelons également que cet ouvrage couvre l’ensemble des paramètres de la formation musicale : lecture, rythme, chant, audition… et que s’il part de la pratique instrumentale, il ne néglige aucun des autres éléments, en montrant d’ailleurs par la pratique qu’aucun de ceux-ci n’est inutile ou accessoire. On ne peut qu’espérer que cette approche, tentée par de nombreux professeurs, mais qui manquait jusqu’à présent d’un matériel adapté, soit adoptée par de nombreuses écoles et conservatoires.

Au fil de l’écriture.

Christian BELLEGARDE : Au fil de l’écriture. 70 textes en 3 recueils des accords de 3 sons aux styles d’auteurs. 1er recueil : 26 textes d’harmonie. Basses et chants donnés. 1 vol. de textes, 1 vol. de réalisations.  Billaudot : G 9302 B.

L’avantage de ces textes par rapport aux textes « classiques » est notamment la variété des formations proposées : quatuor vocal, quatuor à cordes, piano, instrument et piano qui mettent l’élève en situations réelles d’écriture. Textes et réalisations sont intéressants et stimulants pour développer le sens musical et l’oreille de ceux qui les utiliseront.