: textes originaux, transcription moderne à trois ou quatre voix, chorégraphies, notions d’interprétation et de prononciation, tout est fait pour faciliter l’exécution de ces « standards » de la Renaissance.