« Romance oubliée ». Hermine Horiot, violoncelle. Ferenc Vizi, piano. 1 CD Collection 1001 Notes : 1001notes 05. TT : 64’16.

Un premier disque pour la jeune violoncelliste Hermine Horiot, mais un coup de maître. Associée au pianiste Ferenc Vizi dans un programme éminemment romantique, Dvořák, Schumann, Chopin et Liszt.

Un bel enregistrement qui ravira tous les amateurs de musique de chambre. Une sélection de pièces connues, jouées par les plus grands, des ambiances différentes, mais une même poésie portée par la sonorité superbe du violoncelle, Waldesruhe et Sonatine de Dvořák, Trois Romances de Robert Schumann, la grande Sonate de Chopin et Romance oubliée de Liszt. Une très belle interprétation toute en ressenti, en nuances, construite avec intelligence autour de la sonate de Chopin qui explore à elle seule tous les méandres de l’âme romantique, de sa part d’ombre, de sa romance oubliée comme une mélodie perdue qu’on a de cesse de retrouver. Bravo ! Un pari audacieux totalement maîtrisé. Une violoncelliste à suivre…