Un disque très réussi sous-tendu par le plaisir de nous donner à entendre un instrument d'exception, clavecin français de 1679, témoin original de la facture du XVIIe siècle magnifiant la très belle interprétation de Marie van Rhijn, élégance et puissance du son, netteté et virtuosité du jeu, une belle façon de faire chanter, murmurer et danser le clavecin ! On connaissait déjà Marie van Rhijn comme continuiste aux Arts Florissants de William Christie, comme membre du Trio Dauphine qui a enregistré un superbe disque consacré à Rameau en 2014 sous le même label. Ce premier disque solo est une confirmation de son talent et de la pertinence de ses choix musicaux. Un enregistrement lumineux, comme il se doit dans ce répertoire.